DAF Trucks France

DAF LF Hybrid

‘du vert dans la distribution’


Voici la nouvelle référence en matière de distribution écologique : le DAF LF Hybrid. Grâce à l’alliance de la puissance diesel et électrique, il est possible, selon l’application, de réduire de 10 à 20 % la consommation de carburant et les émissions de CO2. Le DAF LF Hybrid de 12 tonnes utilise un système hybride diesel/électrique. Il est entraîné par un moteur diesel, un moteur électrique ou bien une combinaison des deux.

Propulsion diesel et/ou électrique

Son moteur diesel PACCAR FR de 4,5 litres respecte les seuils d’émissions très bas imposés par la norme EEV.

Il offre une puissance de 118 kW/160 CV et est relié à une boîte automatique Eaton à 6 rapports. Un moteur électrique se trouvant entre l’embrayage et la boîte de vitesses est capable d’assurer l’entraînement et de fonctionner comme un générateur.


L’énergie produite au cours du freinage est stockée dans des batteries Lithium-Ion spéciales pour être réutilisée lors des accélérations. Un ordinateur central détermine à quel moment le moteur diesel assure l’entraînement et à quel moment (et dans quelle mesure) le moteur électrique doit être utilisé.

Poids réduit

Au total, le modèle hybride LF45.160 de DAF pèse moins de 300 kilos de plus que le modèle standard équipé d’un moteur diesel uniquement. Parce que la série DAF LF est connue pour son poids en ordre de marche avantageux, le LF Hybrid de 12 tonnes offre une charge utile de 7,5 tonnes.

Système start/stop (démarrage/arrêt)

Lorsque la batterie hybride est complètement chargée, le camion LF Hybrid peut rouler sur une distance de deux kilomètres, sans que le moteur diesel ne l’entraîne.

En pratique, cela est suffisant pour de courts trajets dans les « zones vertes » des centres-villes. Dans de telles circonstances, le moteur diesel reste au ralenti afin d’entraîner plusieurs composants comme la pompe de direction et le compresseur d’air.

Le LF Hybrid est également équipé du système start/stop; ainsi, il ne consomme pas de carburant et ne génère aucune émission lorsqu’il est à l’arrêt.

Allongement de la durée de vie des pièces

L’autre avantage de la technologie hybride réside dans la durée de vie accrue des composants sensibles à l’usure, comme les plaquettes de frein et le disque d’embrayage, car le freinage est généré par le moteur électrique.

  • Image respectueuse de l’environnement
  • Réduction des émissions
  • Accès véhicule même en cas d’interdictions
  • Réduction de la consommation de carburant (de 10 à 20 %, selon l’application)
  • Contribution à la réduction des émissions de CO2
  • Réduction de l’usure des freins et de l’embrayage
  • Meilleure accélération

Leasing opérationnel

La technologie hybride fera l’objet de développements réguliers au cours des prochaines années, notamment en matière de batteries. C’est pour cette raison que le DAF LF Hybrid est proposé par PACCAR Financial Europe avec un contrat de leasing entièrement opérationnel. Le concessionnaire DAF pourra effectuer les mises à niveau éventuelles pendant toute la durée du contrat. Ainsi, vous êtes certain d’avoir le véhicule le plus écologique possible pour un prix mensuel fixe.

PACCAR ouvre la voie vers la technologie hybride

PACCAR, la société mère de DAF, montre la voie en matière de technologie hybride. Aux États-Unis, les marques Kenworth et Peterbilt proposent une gamme de modèles qui, grâce à la technologie hybride diesel/électrique, permet de réduire de manière importante la consommation de carburant et les émissions.

Dans le cadre du programme hybride international mené par PACCAR, le camion DAF LF à propulsion hybride a été développé en étroite collaboration avec Eaton, avec l’université de technologie d’Eindhoven et Leyland Trucks Ltd, une autre filiale de PACCAR.

DAF, pionnier dans le domaine de la technologie hybride

DAF possède une longue expérience de la technologie hybride.  Dès les années 1980, DAF a développé un concept de bus hybride suivi d’un prototype de véhicule utilitaire basé sur le CF dans les années 1990. C’est en particulier le poids des batteries qui a freiné les développements ultérieurs. Le poids de celles-ci ayant été réduit à 100 kg, la technologie hybride constitue une solution viable pour réaliser des économies de carburant et par conséquent réduire les émissions de CO2.